samedi , juillet 13 2024

AIZIG: Etat des lieux et réhabilitation

L’Association des investisseurs de la zone industrielle de Gzenaya «AIZIG» a organisé, dans la soirée de janvier 2008 au siège de la chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger, une importante rencontre consacrée à un état des lieux des infrastructures de base, à laquelle ont pris part le président et les membres du bureau et les industriels adhérents à l’AIZIG;

le président de la CCIST; le directeur du centre régional d’investissement; le directeur du pôle industriel de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG); plusieurs chefs de services représentant les départements concernés dont, entre autres, les autorités locales, la Gendarmerie Royale et la Protection civile.
La zone industrielle de Gzenaya, réalisée en trois tranches, sur une superficie totale de 129 hectares, compte 1.299 lots, dont 415 parcelles destinées à la petite et moyenne industrie entièrement attribués, 827 lots à l’habitat, et 57 lots à l’équipement.
L’AZIG qui s’est attachée, depuis sa création il y a un peu moins d’une année, à identifier et recenser les problèmes qui handicapent la zone, a présenté un rapport faisant apparaître une insuffisance en matière d’éclairage, de routes d’accès et de desserte, d’assainissement liquide, mais aussi en termes de sécurité, nécessitant une réhabilitation qui s’impose plus que jamais.
C’est dans cette optique que la société “MEDZ”, filiale de la “CDG Développement”, a lancé, au courant de ce mois, un projet de réhabilitation des tranches I et II de la zone industrielle Gueznaya.
«Les travaux de ce projet concernent la voirie, l’assainissement et l’aménagement des espaces verts sur les superficies de ces deux tranches, à savoir 38 et 48 ha », explique le directeur de la société Medz-CDG, M. Abdellatif Haj Hamou, précisant que ce projet est doté d’une enveloppe budgétaire de 27 millions de dirhams.
Un appel d’offres a été lancé pour sélectionner l’entreprise qui se chargera de la réalisation de ces travaux dans un délai de trois mois.
Pour ce qui est de la 3e tranche s’étalant sur une superficie de 43 ha, la société Medz-CDG avait tablé sur un investissement global de 65 millions de dirhams dont 45,6 millions ont été consacrés aux travaux de voirie et d’assainissement, et 19,4 millions aux corps d’électricité, d’eau potable et du traitement paysager.

Check Also

Réunion avec Monsieur Zeki Guvercin Directeur des relations extérieur à la MUSIAD

  Une réunion s’est tenue, le 19 janvier 2017, à 16h00, au siège de l’AIZIG, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *